La Torche

Au cœur du pays bigouden, la pointe de la Torche est une presqu'île naturelle impressionnante. Battue par les vents, c'est un spot connu des amateurs de surf et des randonneurs qui viennent découvrir ses sites mégalithiques. Allez-y au printemps, la pointe est recouverte de tulipes multicolores.

La pointe de la Torche ou Beg an Dorchenn, en breton, signifie "la pointe de la butte". S'avançant dans la mer, La Torche est un éperon rocheux, une terre sauvage qui délimite au sud la Baie d'Audierne. Un site du bout du monde, abrupt mais tellement beau. Courez-y entre mars et avril. Sur la palud, des champs entiers de tulipes y sont cultivés. On se croirait en Hollande ! Assurément la période de l'année à privilégier pour s'y rendre.

Le spot des surfeurs

L'éperon rocheux de la Torche est un spot connu des surfeurs et funboardeurs. Les vagues et le vent y sont toujours au rendez-vous. Peu fan des sports nautiques ? Chaussez vos chaussures de marche et faites le tour de la pointe. Le sentier offre un panorama saisissant sur toute la baie. Vous passerez devant différents sites mégalithiques dont un tumulus surmonté d'un dolmen à couloir et d'une allée couverte.

A vos jumelles !

Profitez de votre passage à La Torche pour découvrir la baie d'Audierne. Longue de plusieurs kilomètres, c'est un milieu protégé. Sa particularité ? Une longue plage de galets, l'Ero Vili, qui borde la mer. Un havre de paix pour les oiseaux, qui constitue l'une des premières zones migratoires françaises.